Mon panier : Aucun produit

A - La préparation

 Pour vous habituer à cette détection spécifique, sans grande difficulté, il est cependant conseillé de réaliser les premières recherches en extérieur. En effet les meubles, les fauteuils ou les cloisons présentent une certaine gêne qu’il est préférable d’éviter pour mieux se rôder dans la détection. Après avoir pratiqué 2 ou 3 fois sur un terrain sans obstacle, les automatismes, la cohérence de travail seront acquis pour pouvoir détecter le réseau à l’intérieur d’une pièce meublée.

1 - Placez-vous à l’endroit de votre choix non sans l’avoir préalablement marqué au sol. Muni de votre boussole orientez-vous face au nord.

Prenez un repère visuel vers lequel vous dirigerez votre marche (un arbre, un bâtiment...).

Rangez la boussole dans votre poche et tenez le lobe antenne comme sur la photo. N’appuyez fortement sur les extrémités du laiton que si vous en sentez le besoin et que si cela n’empêche pas le lobe de pivoter. Généralement cela n’est indispensable que pour les grands modèles, les petits lobes pouvant être maintenus sans effort pour permettre une giration plus facile.

 

 2 - Maintenez votre lobe presque à l’horizontale pour lui permettre de réagir avec la plus grande sensibilité, sans être affecté par son propre poids aussi :

  • ne le maintenez pas trop penché vers le bas, car il ne pourra pas tourner
  • n’essayez pas de lever le bout du lobe au-dessus de l’horizontalité, sinon il tournera tout de suite, emporté par son poids


3 - Soyez à l’aise pour pratiquer la détection. La tenue du lobe ne doit donc présenter pour vous aucune gêne ; aussi, maintenez-le de telle sorte que votre geste soit le plus naturel possible. Laissez pendre vos bras et relevez vos avant-bras pour tenir le lobe antenne.

  • ne les levez pas trop haut (au niveau du torse) car ils ne seraient plus horizontaux et cette position entraînerait un effort supplémentaire de vos bras et de vos mains pour maintenir l’antenne.
  • ne les forcez pas trop vers le bas pour la même raison

4 - Cette détection demande un minimum de concentration. Même si le lobe antenne est spécialement conçu pour réagir au réseau Hartmann (c’est presque un cas unique de spécificité dans la grande famille des baguettes de détection), il reste cependant à charge de l’opérateur une petite participation énergétique qu’il pourra facilement effectuer grâce l’unicité de sa démarche. Pendant toute la phase de détection, il vous faut donc prendre conscience que le lobe antenne tenu en votre main est conçu pour réagir à l’encontre d’un mur Hartmann, pourtant invisible à vos yeux. Vous accentuerez sa réaction en canalisant votre pensée sur l’objet de votre recherche (ne détectez jamais en pensant à Pierre, Paul ou Jacques, soyez à votre tâche), et vous contribuerez également à lui faire éviter les mini-réactions possibles à l’aplomb d’un autre rayonnement tellurique (eau...). Le lobe n’a pas été étudié et conçu pour les autres rayonnements telluriques, mais lorsqu’ils sont particulièrement intenses, sa qualité d’antenne sensible le fait parfois réagir légèrement à leur aplomb.

 

Pour pratiquer :

achat lobe antenne Hartmann sur www.conscienceverte.fr



Lobe antenne Hartmann en vente ici
dans notre Boutique matériel géobiologie