Mon panier : Aucun produit

Dans la maison...

Après avoir pratiqué plusieurs fois la détection du réseau en extérieur et vous être familiarisé avec le lobe antenne, vous pouvez ensuite procéder à une détection à l’intérieur d’une habitation.

Les exigences et la rigueur de votre démarche doivent être identiques, d’autant plus que vous devrez dorénavant tenir compte d’une réelle difficulté de déplacement, due à l’existence même des cloisons et du mobilier. La pièce faisant le plus souvent l’objet de la détection du réseau est la chambre à coucher. Malheureusement pour nous, la chambre est une des pièces les plus encombrées de l’habitat, du fait de la position centrale du lit, et la place importante prise par l’armoire et/ou la commode.

1 - Pour opérer au mieux, il est souhaitable de ranger tout obstacle éventuel pouvant gêner votre marche lors de la détection (chaises, tabourets, tablettes, paniers...).

2 - Dans la pièce de votre choix, placez-vous dans un endroit tel que vous puissiez, après vous être aidé de votre boussole, vous diriger en ligne droite vers le nord.

3 - Procéder à la détection comme vous savez dorénavant le faire. Sans doute serez-vous parfois obligé de contourner un meuble pouvoir suivre le tracé d’une ligne Hartmann.

 


 

Dans le cas d’une chambre, il est bien souvent difficile de s’orienter aux points cardinaux. Si celle-ci est meublée, vous ne pouvez qu’emprunter les passages bordant le lit. À vous, dans le cas d’une recherche en diagonale des points cardinaux, d’anticiper la continuité d’une ligne dont vous avez entamé la détection et de vous placer de telle sorte que vous ne puissiez rater le mur H faisant l’objet de votre investigation.



 


Pourquoi le lobe antenne tourne-t-il parfois plus franchement ?

Vous allez le remarquer, au fur et à mesure de vos détections, le lobe antenne lorsqu’il vous indique la présence d’un mur Hartmann, tourne parfois doucement, mais d’autres fois, réagit plus rapidement. Il arrive même qu’il échappe des mains et tombe à terre.

Cette différence de réaction n’est pas de votre fait. Elle résulte du réseau qui dans le premier cas est d’une intensité faible ou moyenne, et dans le deuxième cas de forte intensité. Ce qui fait la différence est la présence, à son aplomb, d’un courant d’eau d’un fort débit, d’une faille... Le réseau nous montre ainsi qu’il se charge des information perçues sur son parcours vertical car, à quelques mètres d’un endroit fort et sur la même ligne, vous remarquerez que votre antenne réagira avec moins de vigueur.

 

 

achat lobe antenne Hartmann sur www.conscienceverte.fr



Lobe antenne Hartmann en vente ici
dans notre Boutique matériel géobiologie